Loi du respect du corps humain et de la dignité humaine

Article Premier
Le corps de chaque être humain est sacré, nul ne peut prétendre posséder un autre être humain, moralement ou physiquement.

Article Second
L’intégrité du corps humain dois être respecter en toute circonstance pour les pour les citoyens n’ayant pas commit de crime.

Article Trois
Les citoyens Reaziens sont libre du choix de leurs corps, dans la mesure ou celui ci n’engage pas sa propre santé.

Article Quatre
Le corps humain dois être respecter même après sa mort.

Article Cinq
Il est interdit de forcer quelconque personne à des sévices corporelle ou mental.

Article Six
L’assassinat volontaire d’un être humain est considéré comme un crime de haute importance, les sanctions donné en cas de meurtre doivent être à la hauteur du crime réalisé.

Article Sept
Les formes de transhumanismes trop avancé sont interdites. Les formes considéré comme « trop avancé » sont décidé par le Ministère de la Santé.

Article Huit
Les pratiques sexuelles incestueuses, exhibitionnistes, nécrophile et scatophile sont interdites.

Article Neuf
Les rapports sexuelles constitué d’une personne de plus de 18 ans et d’un mineur de 16 ans ou moins sont interdites